Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

Traces Ephémères I D E E LE PROJET ETAPES E Q U I P E S P E C T A C L E  D O S S I E R PRESSE PHOTOS P A R C O U R S  Contact PARTENAIRES ET SPONSORS 

I D E E

Pour le retour – chemin parcouru à l’envers ;Pour mes racines, mes origines et a-t-on une maison ;Pour la tolérance de nos différences ;Pour encore croire à la bonne entente ;Pour entrer en harmonie avec la nature sans rien lui demander en retour ;Parce que nous sommes tout petits et que nous devons apprendre à penser grand ;Parce que nous sommes Rien du Tout et que nous sommes Tout;Parce que le théâtre est éphémère et qu’il engendre des traces impérissables !

« L’idée de cette tournée avec Valise est de parcourir à l’envers la route que j’ai empruntée il y a 18 ans, entre Svilengrad et Paris, en quête de mon rêve – devenir mime, en apprenant le métier chez le plus grand mime de tout les temps, maître Marceau. Maintenant que le chemin s’est transformé en ma maison j’ai l’intention de le parcourir à l’envers, sans presser le pas, sans courir vers la finale, en prenant le temps et le plaisir de chaque pas, de chaque rencontresur cette route. »

Guérassim DichlievAuteur et acteur de « Monologue avec valise »

Emploie du temps : 8h00 : Départ de la ville dans laquelle a eu lieu le spectacle. 16h00 : Arrivée dans la prochaine ville 16h00 – 19h00 : Installation des lumières et préparation de l’espace scénique20h00 – 21h00 : Monologue avec valise21h00 – 22h30 : Rencontre-discussion avec le publicFin de journée à 23h50….Repos !

To the return – a road, walked backwards;To the roots, origin and the idea of home;To the tolerance towards differences and the trust in mutual understanding;To living in harmony with Nature without wanting anything in return;Because we are small but have to think big;Because we are nothing but we are everything;Because theatre is ephemeral but leaves lasting traces.

Lier l’écologie, le sport et l’art autour « d’un voyage » humain – voilà le grand défi que relèvera ce Tour… Guérassim s'est déplacé sur la route au moyen de son vélo. Il a parcouru les 3077 km en 34 jours en s’arrêtant dans 26 villes et en présentant 26 fois le spectacle « Monologue avec valise » - une auto-bio-fiction sur sa route- interprété à travers les moyens de l’art du mime. Par mesure de sécurité une voiture accompagnait ce voyage. Sa seule particularité – elle sera électrique. Conduite par le staff technique (Nico Baraud) elle transportait le peu de matériel nécessaire pour l’entretien du vélo et pour le spectacle. A chaque étape a été organisée une représentation du spectacle « Monologue avec valise » suivie d’une rencontre, laquelle est devenue un moment de partage. On a parlé art, écologie, voyages et rêves, futur et présent. Les vidéos et les photos sont en cours de traitement et tout prochainement un film docu-fiction sera réalisé. Ils ont été tourné tout au long de cette belle aventure. Ils seront le reflet de tous ces différents échanges entre l’être humain et la nature, entre spectateur et acteur, un être et un autre, une ville et une autre, un pays et un autre… Vous pouvez suivre ce travail sur la page FaceBook du projet :Ephemeral Traces - the Project Un livre a déjà été inspiré par toute cette aventure. "La valise de mon frère" dans l'édition de ICU. Pour l'instant en bulgare, il sera bientôt traduit .

The big challenge of this tour was to join ecology, sport and art together. Guerassim traveled by bike. He covered the 3077 km between Paris (France) and Svilengrad (Bulgaria) in 34 days with an average run of 90 km per day, visiting 26 towns and villages and presenting 26 performances of A Monologue with a Suitcase – a fictional-autobiographical tale of his journey told in the language of the pantomime. For security reasons the mime was accompanied by a car (unfortunatly not a electromobile) driven by a Nico his technical support, carrying the modest decors of the performance. During this tour across Europe a documentary was shuted. Now it is under construction…It will reflect the interaction between man and nature, spectators and actor, between people, towns countries... You can follow this process on the FaceBook page of the projet : Ephemeral Traces - the Project A book was edited by www.icu-bg.com , his name is « My brother’s suitcase » (for the moment is only in bulgarian)

Projet d’échanges humains à travers l’art, l’écologie et le sport

EPHEMERES

A project of humaneness exchange trough art, ecology and sport

EPHEMERAL

TRACES

« The idea of this tour with a suitcase is to walk backwards the route from Svilengrad to Paris which I hitch-hiked 18 years ago chasing my dreams – to become a mime, to learn from the best: Mime Marcel Marceau. Now, when the Road became my Home, I want to walk it again, this time not rushing to the final destination, but savouring every step and every meeting.»

Day schedule:08:00: Leaving the town where the performance was held16:00: Arriving in the next town16:00–19:00: Preparing the stage for the upcoming performance. 20:00–21:00: A Monologue with a Suitcase21:00–22:30: A discussion with the audience End of the day: Around midnight

C O N T A C T France / ISKRA ThéâtresRené Carton / 0033 6 09 58 55 22 Guérassim Dichliev / 00 33 6 20 48 27 39 Bulgarie / ICU CompagnyNevena Krysteva / 00359 888 328 164